Vous êtes sur le blog Looweg...

Vous êtes sur le blog Looweg...

DROIT DE REPONSE

ASSOCIATION LOOWEG
Loowegasso@orange.fr  
                 le 29mai 2013


Objet : Ondes électro magnétiques et Antennes relais…Droit de réponse adressé au journal des Flandres et la Voix du Nord, suite à la réunion publique du 22 mai 2013 à Rexpoëde

Messieurs,

Dans vos articles d’aujourd’hui, vous relatez la réunion publique de Rexpoëde, nous vous remercions de publier les précisions ci-dessous.
Dans la commune,  En  2009 une fillette de 5 ans décédait des suites d’une tumeur au cerveau, un jeune garçon, heureusement encore en vie après des années de traitement est atteint d‘une maladie similaire.

Ces deux enfants fréquentaient la même école publique située à moins de 100 mètres d’une cheminée bardée des antennes relais émettrices d’ondes électro magnétiques pulsées de trois opérateurs installée depuis quelques temps. L’Association locale de Rexpoëde et Priartem au niveau national mènent depuis ce temps une lutte acharnée pour faire déplacer ces antennes sur lesquelles planent de sérieux doutes quant à l’apparition de ces maladies graves.

Ce 22 mai 2013 aussi bien l’Anses que l’Invs ont « dédouané » cette installation. Nous avons eu droit, côté Anses : « les études scientifiques n’ont pas démontré de réels effets »…
 
Quant à l’Invs, la personne qui expliquait son travail ne nous a pas convaincus davantage…La méthode complexe  des agrégats,  (clusters) ne montrant que deux petits points dans un même petit carré (2 tumeurs malignes dans un même lieu) ne permettant pas de déclencher une étude sanitaire !!!
Son collègue, médecin,  insistait sur la complexité et le coût exorbitant de telles « recherches », le manque de moyen et d’information  et l‘existence, seulement depuis 2000 d‘un fichier national de « déclarations des cancers !  Les antennes relais ne peuvent  donc être incriminées, la distribution de la maladie étant aléatoire sur l’ensemble de notre territoire…

Pour nous  LOOWEG cette argumentation est simplement inacceptable. D’autant que la loi n’est que le reflet d’une  recommandation » de la commission européenne devenue obsolète.
 Voici ce que j’ai déclaré ce 22 mai 2013 :
dans le rapport de l’Afset * du 15 octobre 2009 Martin Guespéreau avait reconnu 11 études irréfutables sur 80 montrant des effets néfastes des ondes électro magnétiques sur les cellules humaines…  Il fallait envisager des mesures « économiquement  acceptables » pour pallier à ce risque potentiel mais bien réel…et des études qui apporteraient des éclaircissements…
Or, Nous en sommes encore et toujours dans la phase « études » …
Autrefois, les enfants passaient des visites médicales à l’école, qu’est-ce qu’on attend?
Le professeur Montagné dans Que Choisir de Mai  2013 déclare que la puissance des antennes en France est 10 fois supérieures à celle d’autres pays - ils ont des portables qui fonctionnent …qu’est-ce qu’on attend?
Une question d’argent? Les études coûtent cher? A-t-on oublié que les opérateurs ont été condamnés à 442 millions d’euros d’amende pour entente sur les prix il y a quelques années à peine sur une action de que choisir ?- La téléphonie mobile représentait  déjà  1% du PIB qui est de l’ordre de 2000 milliards d’euros!
« On préfère culpabiliser l’utilisateur du portable »…ce qui élude la question des antennes
En 2009 il y avait 70 000 antennes en France et seulement 2000 mesures relevées.


Déplacer l’antenne de Rexpoëde est indispensable mais surtout c’est la baisse des émissions qui l’est! Hélas la loi n’en prend pas le chemin…
Nos remarques ne visent pas les intervenants, de l’invs et l’anses au contraire nous souhaitons qu’ils transmettent nos doléances à leurs supérieurs, aux décideurs.
* Nb l’Afsset est devenue Anses.

ON PEUT ENCORE AJOUTER :

Des mesures simples, appliquant le bon sens en se rapprochant des organismes de sécurité sociale et des hôpitaux permettent d’avoir des renseignements fiables sur l’évolution des cancers dans notre pays.
Nous sommes des citoyens qui réclamons de vraies explications, nous voulons protéger la santé publique surtout celle des enfants.
Faudra-t-il attendre la catastrophe?
Le sang contaminé, La vache folle et les farines animales, l’Amiante, le médiator, les prothèses en sillicone…étaient aussi des élucubrations.?

Communiqué :
5 ETUDIANTES DANOISES  ONT TRAVAILLE SUR LES ONDES WIFI ET LEURS EFFETS…
de  Robin des Toits    à     loowegasso@orange.fr   le 23/05/2013


« Danger téléphone portable et antenne relais, danger wifi pour la santé, dangers téléphone sans-fil (téléphonie mobile et cancer du cerveau, alzheimer...)
"La nocivité des ondes wifi remise en question par des étudiantes Danoises" - Bioalaune.com - 23/05/2013

Un groupe de 5 jeunes lycéennes Danoises de l'école de Hjallerup ont mené une expérience sur des graines de cresson. Ces étudiantes avaient pour objectif de déterminer si oui ou non, les ondes wifi influençaient le développement de certains végétaux. Les résultats sont effarants.

Pendant 12 jours, les étudiantes Danoises ont étudiés deux semences de cresson. La première exposée aux ondes wifi, la deuxième isolée de toute radiation. Résultat : les graines exposées n'ont presque pas germé et quelques-unes ont même muté, alors que celles situées dans la chambre sans radiation ce sont développées sans problème  ( photos à l‘appui).

Les jeunes scientifiques avaient sérieusement préparé leur expérience en répartissant leurs graines sur 12 assiettes, pour ensuite les déposer dans deux chambres distinctes, la première a été exposée aux ondes d'un routeur wifi de la norme IEEE 802.11g, la seconde non. Les mêmes conditions d'éclairage et d'arrosage ont été orchestrées sur les différentes semences.

L'idée de cette expérience leur est venue des difficultés rencontrées à se concentrer pendant les cours. L'une d'elles raconte : « nous pensions que les problèmes de concentration à l'école et parfois d'insomnie venaient du fait que nous dormions avec nos téléphones portables à côté de notre tête ». De ce constat, elles ont imaginé une expérience facilement réalisable montrant l'effet des ondes. Elle ajoute : « c'est vraiment effrayant d'observer un effet aussi flagrant et nous avons été vraiment frappées par de tels résultats. »

Cette expérience simple et ingénieuse a tout de suite attiré l'attention des spécialistes en ondes électromagnétiques. De très sérieux chercheurs du Royaume-Uni, de Suède et des Pays-Bas ont montré un intérêt pour le projet. Certains ont décidé de reproduire l'expérience dans leurs laboratoires scientifiques. Le professeur Olle Johansson de l'Institut Karolinska de Stockholm commente : « dans les limites de leurs compétences, les filles ont mis sur pied et documenté un travail d'une grande élégance. La richesse de détails et de précisions est exemplaire, le choix du cresson est très intelligent, et je pourrais continuer mes éloges. »

Merci de publier cette réponse et ce communiqué
Pour l’Association Looweg,  Françoise Bollengier
                                                                                               http://looweg.blog4ever.com                      
                  2/2



29/05/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi